Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 09:14



Il y a deux publicités qui sont passées ces deux derniers moi qui, je trouve sont originales.

La Redoute

La chanson déjà a bien été choisie, car elle reflète bien les valeurs de la mode que reflète la Redoute. Une belle musique donc, bien rythmique, qui accroche le téléspectateur.

Ensuite, l'idée des vêtements enlevés d'un seul geste est assez impressionnant (même si on sait qu'il s'agit d'effets spéciaux). D'ailleurs, ça me fait penser aux spectacles ou tour de magie dans lesquels les artistes se changent en une seconde seulement.

Il est à noter qu'il y a deux versions de cette publicité de la Redoute : la version vêtement que je viens de citer, grand public, qui était généralement diffusé en horaire de grande écoute, à partir de 17h il me semble.
Et la version avec des meubles : le design qu'il y a autour change dès que l'objet est posé dans un endroit de l'appartement. Celle-ci est diffusée en après-midi, et cible ainsi les ménagères de moins de 50 ans.







Zaoza

Zaoza utilise un nouveau style de spot publicitaire. "Du jamais vu" comme dirait Albin Serviant, directeur général de Vivendi Mobile Entertainment France.

Le premier spot a été diffusé juste après la méthode Cauet, un jeudi soir, où Christophe Willem a été l'invité. Le blog de JMM en parle : " Surprenante (la publicité) à deux titres, car elle met en scène Christophe Willem dont c'est la première pub, mais aussi car elle a été réalisée de façon inédite... Christophe était invité dans la Méthode Cauet. La pause de pub arrive au moment précis où il quitte le plateau et dans le premier spot on le retrouve sortant du plateau accompagné de... Cécile de Ménibus... Etrange mélange entre promo en plateau et pub dans l'écran publicitaire..."
En effet, du fait d'une part de la mise en scène et d'autre part de la qualité des images du spot publicitaire, on a du mal à en faire ressortir la publicité qui s'y cache. Regardez :



Après ce spot de lancement, se sont suivis de nombreux spots publicitaires qui sont constitués ainsi : un spot présentant Zaoza et ses caractéristiques, et un deuxième spot qui le suit juste après, qui à première vue semble être une publicité normale sur un bien de consommation, mais qu'on découvre être en fait une parodie de publicité, avec l'introduction du Magicien de Zaoza dans cette parodie.
Plusieurs versions de spots sont diffusés pour insister sur l'accès illimité que permet Zaoza : la Chupay' Operator, la voiture de famille avec 37 airbags et un GPS à reconnaissance vocale, le Ventifresh à la fleur de moquet-vengo, pour de meilleure odeur dans la maison, ou encore the Very very Dark Room, un film en DVD. Mais aussi, Zaoza permet un partage rapide et simple entre amis et famille des fichiers audios et vidéos légalement téléchargés. La marque utilise alors d'autre spots TV, comme Vitaminou triple action sur des vitamines pour chats, Reactor une barre chocolatée à la grande puissance énergétique, et Jean-Claude Beubar coiffeur-visagiste.

Cette diversité des spots TV permet d'une part toujours une "surprise" et une "découverte" de la part du téléspectateur n'ayant vu qu'une version de la publicité, et qui ne s'attendait pas à voir une autre publicité intégrant la marque. Ce qui permet à la marque, avec 6 spots au total, un engouement du fait de la diversité des publicités TV. D'autre part, la marque joue sur la répétition : un spot-parodie suit toujours un spot de présentation de la marque, ce que permet une meilleure mémorisation de la marque, puisque les telespectateurs sont plus réactifs à ce genre de publicité.

D'ailleurs, "Zaoza" facile à prononcer, joue sur la consonnance du "Z" (peut-etre une référence au son dans "muZique") mais aussi sur une symétrie du nom : deux "Za" autour un "O". De cette façon, la marque est mémorisable, ce qui permet une forte identité de marque.






Partager cet article

Repost 0
Published by Inside-the-clouds Webmaster - dans Publicité TV - TV commercial
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Archives